Après la récréation.

La nature s’est montrée particulièrement ingrate au moment de la puberté.
Je déteste le mot « puberté », ça sonne comme « handicapée », « boulet », « ravier »…

n1-apres-la-recreation-low
J’avais du mal à accepter que le corps de l’enfant fini toujours par s’enfuir, laissant derrière lui tout un tas de boursouflures pectorales et fessières, d’éruptions velues et rougeâtres.
Je cachais cette horreur de corps en ébullition derrière les préfabriqués de la cour de récréation, trouvais des vêtements qui ne ressemblaient à rien pour être sure de ne pas avoir l’air de ce que j’étais.
Mais il y avait les autres.

 

Audrey Jambon finissait toujours par me trouver.

n2-apres-la-recreation-low

 

Il s’agissait de m’insulter et de me lancer des trucs. Ça les faisait beaucoup rire.

n3-apres-la-recreation-low

Vous connaissez l’histoire pathétique de l’enfant secoué, torturé par un troupeau de boutonneux stupides. Le môme fini par s’écorcher vif sur sa couette à fleurs, même qu’après, ça fait la Une des journaux et tout le monde crie au scandale. C’est LE sujet sordide et pleurnichard préféré d’Internet en ce moment, les choux gras de Monsieur Pleindebonnesintentions. Mais enfin on en parle me direz vous, c’est bien ! On se précipite la bave au lèvres sur le journal intime de la victime : « quoi ? Il fallait le mettre en ligne ce carnet ! il faut que tout le monde comprenne ! », on sirote l’angoisse et la terreur à toutes les lignes, c’est du réel du vrai « y a rien de malsain, on s’informe les gars ».
Faisons semblant d’avoir eu besoin que les journaux mettent le doigt dessus pour apprendre que dans toutes les cours de récréations de toutes nos écoles, il y en a un, ou une. C’est vrai que les termes « bouc émissaire », « tête de turc », « souffre douleur » sont inconnus au bataillon.
Il a fallut inventer « harcèlement scolaire », comme si c’était pas la même chose, ça fait sérieux sur le papier. Puis c’est vrai que nous les humains nous n’avons pas les aptitudes et l’intelligence de reconnaître la souffrance sur un visage et sur un corps, puis de comprendre que les insultes blessent. Alors il a fallut une nouvelle expression qui à l’air de sortir du cul d’un fonctionnaire administratif pour éclairer nos lanternes.
« Harcèlement scolaire ».
Oui parce que personne n’a jamais vu ça.
Personne n’a jamais vu la tristesse et l’angoisse sur le visage de celui qu’on insulte, qu’on frappe, qu’on humilie à répétition.
Personne n’a jamais regardé sans rien faire. Personne n’a jamais rigolé, personne n’a jamais osé lever le petit doigt de peur de prendre sa place.
C’est vrai, ça n’arrive pas dans toutes les écoles ! enfin si, mais en moins grave, ça détruit juste un petit morceau de vie, ça égratigne un peu, puis bon même si c’était pas grave, ça reste sur la personne. Mais ça va elle peut vivre avec. Regardons et ne faisons rien alors.
Comme les adultes.
Tout le monde est coupable, nous sommes gris et doubles.
Pas grave.
Moi j’en suis pas morte, parce qu’à un moment j’ai eu des potes loufoques comme moi, ils m’ont emmenée avec eux. Tout ça s’est évaporé doucement, Audrey Jambon s’est trouvée une autre cible pour laquelle je n’ai rien fais d’ailleurs, pour vous dire comme on est nous les humains.
Depuis, ça reste sur moi, la chose, la sensation me colle comme une seconde peau. Pétrole l’a appelée la Trouilleseule.
Nous sommes doubles, pleins d’émotions, de pulsions…

Y a pas longtemps avec Pétrole on est allés à la supérette de ma petite bourgade de Touraine pour acheter des bières parce que chez les Kostoglotov y a que du whisky et ça me rend folle.
n4-apres-la-recreation-lowJe l’ai reconnue à la caisse.
Elle était pâle comme un brouillard d’hiver, les yeux éclatés de sang et de fatigue.

n5-apres-la-recreation-low

n6-apres-la-recreation-low

n7-apres-la-recreation-low

 

n8-apres-la-recreation-low

n9-apres-la-recreation-low

n10-apres-la-recreation-low

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :