Ascenseur cassé, théories du complot

– …La meuf elle avait le cancer sur un cheveu sans le savoir, mais finalement elle se l’est arraché involontairement en retirant sa veste dans un restaurant de sushis. Du coup ça n’a pas métastasé. Elle n’a jamais su qu’elle avait frôlé la mort.
– Ah ouais ?! s’étonne Océane.
– Mais… Océane ! dit Coco.
– Tu vois ! elle a pas de second degré ! je m’exclame en tirant sur ma clope.
– C’était encore une blague ?
– Non.
– Elle est super intelligente et perspicace sur le monde pourtant.
– T’as vu que l’Italie est d’extrême droite maintenant ? Dit une voix d’homme à son voisin.
– À qui le tour alors ?
– Un cancer du cheveu vous imaginez, c’est possible ?
– Qui parle ?
– Ils peuvent pas nous remettre la lumière au moins ? Je râle.
– Les vendéens tuent les dauphins, dit Coco
– Et la Terre est plate ! lance une voix inconnue.
– C’est un peu réducteur pour les vendéens.
– Ils on dû couper le courant pour réparer.
– J’ai l’impression qu’on est nulle part avec ce noir et les écrans de téléphones.
– Soizic t’es chiante à fumer dans l’ascenseur !
– Je suis claustrophobe.
– Je vois pas le rapport.
– Bah on est quinze là dedans.
– Est-ce que la personne qui fume peut éteindre sa cigarette ? ça gène tout le monde.
– Nique tes morts.
– Quoi ?! qui a dit ça ?! Écran de téléphone au dessus des têtes qui part à ma recherche.
– C’est moi. Je dis au moment où l’écran s’éteint.
– HA HA !
– Merde il est con ce truc ! Ça vous aurez affaire à moi quand on sortira de là !
– Ils avaient dit combien de temps ?
– Vingt minutes.
– Ça fait 25 minutes là !
– Moi je pense que quand la densité de population est très élevée dans un espace restreint ça ne peut pas fonctionner. Dit Océane.
– L’allégorie de l’ascenseur cassé pour parler de Paris en général.
– Bon j’en ai marre de vos conneries !
– Qui a dit ça ?
– Les gens ils se permettent de dire des horreurs dans le noir, c’est comme les commentaires sur Internet., je dis en écrasant ma cigarette contre la paroi de l’ascenseur.
– Et BAMMM ! double allégorie !
– C’est quoi la définition exacte d’une allégorie ?
Bruit aigu d’électricité grésillant, vibrations au sol, les lumières se rallument et on dit « aaaaahhhhh ! » tous ensemble.
– Alors c’est qui la fumeuse qui m’a dit nique tes morts ?! râle un quarantenaire en T-shirt jaune.
– Qui est l’enfoiré qui a dit que la Terre est plate ?! demande Coco.
L’ascenseur reprend sa course vers la sortie dans un second « Ahhhhhh ! » général.
– Bon dit une vieille dame, on va pas se faire des procès comme à l’après-guerre sur qui a fait quoi. Ça ne sert à rien de se fâcher tous on ne se connaît même pas.
– Oui pardonnons nous, je dis.
– C’est plutôt à moi de vous pardonner, dit le quarantenaire qui m’a enfin localisée.
– Pardonnez moi.
Les portes s’ouvrent, un agent RATP et deux ouvriers nous attendent, soucieux.
– Ça va ?
On répond tous vaguement oui, occupés qu’on est à se marcher dessus pour sortir de là. « ça sent la clope non ? » dit l’agent à son collègue pendant qu’on s’éloigne.

© Carnets de Soizic – 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :